vendredi, 14 septembre 2012

Un des derniers moulins fabriquant du papier à l'agonie à cause d'un maire!

papier,tri,moulin,patrimoine,muzillac

Dans le charmant village de Muzillac (Bretagne), un des derniers moulins de France où l'on fabrique du papier 100% naturel à partir de tissu est sur le point de s'arrêter à cause d'un maire peu scrupuleux. C'est un patrimoine culturel et un savoir-faire traditionnel inestimable sur le point de s'écrouler.

 

Datant du XVème siècle (propriété en son temps du dernier duc de Bretagne), le moulin de Pen-Mur avait fini par tomber en ruine au milieu du XXème siècle. En 1986, un couple décida alors de le louer à l'Etat pour le restaurer entièrement et relancer la fabrication de papier à partir de chiffons (en savoir plus sur le processus de fabrication).

 

L'entreprise tournait bien grâce à la volonté de fer du couple, dernier bastion d'un savoir-faire sur le point de s'éteindre en France (il ne reste plus que quatre moulins respectant la tradition papetière du XVIIIe siècle). Mais voilà, situé au bord d'un étang de 45 ha, la roue du Moulin de Pen Mur ne tourne plus depuis 2010 car la vanne du plan d'eau est bloquée volontairement par la commune au nom de la lutte contre la sécheresse. Sauf qu'en deux ans, l'eau aurait pu être rétablie... mais un changement de vanne a également déstabilisé la roue qui doit être réparée. La commune rejette les torts et fait traîner. Pendant ce temps, le bois de la roue sèche irrémédiablement, rendant toute remise en exploitation hasardeuse (le bois sec et mouillé à nouveau va entraîner des déséquilibres nuisant au bon fonctionnement du moulin).

 

En vérité, le charme du site en fait un pôle d'attraction touristique fort de la localité - le maire n'ayant guère caché son désir de mieux rentabiliser le moulin plutôt que percevoir une simple rente locative... Le maire se fiche donc éperduement de la perte de cet artisanat quasi unique en France. Il fait la sourde oreille et attend clairement que le couple dégage (et le mot est faible), après 25 ans de dur labeur. Pourtant, à voir ces grandes feuilles de papier pendues sur des filins et séchant au gré du vent dans l'immense grenier, je me suis sentie projetée dans une autre époque. Le temps ralenti, les produits sont naturels, l'huile de coude coule à flot. C'est déjà un miracle qu'un couple au 21ème siècle aient envie de faire perdurer ce savoir-faire artisanal. Les pousser à l'agonie est un crime culturel.


Il existe une pétition pour soutenir ce couple. Leur départ du moulin semble inévitable mais pas la mort de leur savoir-faire... à condition d'être au moins indemnisés décemment par la commune. C'est pour cela que je sollicite votre aide en vous invitant à cliquer sur ce lien pour signer cette pétition. N'hésitez pas non plus à partager cet article!

 

--
Sources:
- Site officiel du Moulin de Pen Mur
- "Moulin de Pen Mur. Des bâtons dans la roue", Le Télégramme (3 août 2011)
- Crédit photo: www.asphodele-ambon.com

mardi, 13 septembre 2011

Joliprint: Transformez vos pages web en beaux pdf

environnement,papier,informatique,internet

Générer des pages en pdf grâce à des services en ligne n'est pas nouveau. Mais générer des pdf présentés comme un bel article, clair et agréable à lire, c'est désormais possible en un seul clic grâce à Joliprint. Vous trouverez donc désormais une icône en bas des articles du blog permettant de générer un pdf d'un clic. Mais ce n'est pas tout! Avec Joliprint, vous pouvez:

 

-Insérer une extension dans votre navigateur (firefox, chrome ou internet explorer) pour générer un pdf en un clic de la page que vous visitez (idéal pour archiver un article de blog ou de presse): obtenir le plug-in
- Insérer un bouton sur les blogs, pour les plateformes blogger, wordpress et typepad. Sinon, il faut bidouiller car joliprint ne gère pas encore très bien la génération en pdf d'un article en haut d'une page d'accueil (il faut être sur le lien permanent et non en page d'accueil pour que le script en footer fonctionne - en tout cas chez moi. Les geek comprendront)
- Générer la page d'un lien en pdf en un twit (donc via twitter): suivre les instructions
- Générer un e-book combinant jusqu'à 10 liens dont les pages ont été transformées en pdf: suivre les instructions

 

D'un point de vue environnemental, cela présente un double avantage:

Une lecture facilitée: un pdf clair et aéré peut s'avérer moins fatiguant pour les yeux, notamment quand le site d'origine est fouilli. L'environnement, c'est aussi la santé, ne l'oublions pas.
On peut partager et/ou archiver un article facilement dans son ordinateur. Du coup, on est moins tenté de l'imprimer - une solution fréquente pour l'internaute lambda qui veut conserver un article car les solutions à sa portée sont peu satisfaisantes (enregistrement de pages html peu pratique, mise en favori avec risque de ne plus accéder à son article ou texte copié-collé dans word avec un formatage horrible).


Dommage au final que Joliprint ne se nomme pas Jolisafe car il est vraiment génial pour archiver des articles (mais imprimer le pdf qui conserve les illustrations n'est pas terrible pour le coup...). Ah et... cerise sur le gâteau, malgré un site tout en anglais, ce service est développé par Wedia, une société française. Cocorico!

 

 generer article en pdf

samedi, 07 août 2010

Dire que vous pourriez écrire sur du papier en crotte de wombat...

papier crotte wombat.jpgEcrire sur du papier en crotte de Wombat vous paraît fou? Et pourtant, c'est possible!

 

Pour poursuivre dans le registre ludique pendant l'été, voici donc le papier made in Australia, à base de crottes de "Nugget", du nom d'un wombat qui vit dans le parc national près de Cradle Mountain, en Tasmanie.

 

Pourquoi des Wombats? Ce sont des marsupiaux cousins des koalas qui sont  herbivores et leurs crottes sont donc pleines de fibres végétales, ce qui est idéal pour faire du papier.

Lire la suite

mercredi, 16 décembre 2009

Un petit calendrier 2010 à faire soi-même

J'ai le plaisir de vous proposer ce petit calendrier 2010 que je vous ai concocté aux couleurs d'Urbiz, le site que j'édite, dédié à la promotion des bonnes pratiques en écologie urbaine. Il suffit de télécharger le fichier et l'imprimer sur 2 feuilles de brouillon (papier un peu épais de préférence - une couverture de rapport est idéal). 5 mn pour donner quelques coups de ciseaux et un peu de colle vous permettront d'obtenir ceci:

telecharger calendrier 2010.jpg

Si ce petit calendrier vous plait, n'hésitez pas à le diffuser autour de vous!

Cliquez pour télécharger le fichier (pdf, 600 Ko).

mercredi, 25 février 2009

Print what you like: imprimer d'un clic UNIQUEMENT ce que vous voulez!

Si, lorsque vous imprimez sur internet, vous en avez marre d'imprimer les pubs, les offres spéciales et tous ces encarts inutiles dans la page, il existe une merveilleuse solution: Print What You Like (Imprimez ce que vous voulez). Contrairement à Print Greener (présenté sur ce blog), aucun logiciel n'est nécessaire.

Lire la suite

jeudi, 01 janvier 2009

Des calendriers 2009 gratuits à faire soi-même!

Je vous souhaite à tous une excellente année 2009!

Désolée pour mes absences prolongées, j'ai moins de temps pour écrire et une grippe n'a rien arrangé les choses... Pour me faire (un peu) pardonner, je vous ai concocté une petite liste de calendriers librement téléchargeables à construire soi-même... car se soucier de l'environnement, c'est aussi changer notre façon de consommer. Au lieu d'acheter des calendriers (qui allègent votre porte-monnaie, supposent de l'énergie pour être transportés et du plastique d'emballage), faites les vous-mêmes et c'est plus rigolo!

Il suffit de récupérer du papier un peu cartonné vierge sur une face, une imprimante, des ciseaux et un peu de colle. Evitez toutefois les modèles comportant de larges aplats de couleurs car ils consomment de grandes quantités d'encre: ni écolo, ni économique... Voici pour mes préférés:

calendrier 2009.png
  1. Eneloopy, le petit chien, proposé par la marque Sanyo (12 mois réunis sous forme de bloc qu'il tient dans sa gueule)
  2. Un petit tube calendrier (2 mois par face) proposé par BlackPio, une jeune designer
  3. Un concept très original de village calendrier (chaque mois forme une rangée de maisons et s'emboîte les uns après les autres) proposé par le site de Canon
  4. Un calendrier annuel sur une page très mignonne pour les enfants où vous pourrez coller la photo de votre choix (proposée également sur le site de Canon)

Mais ce n'est pas fini, vous préférerez peut-être opter pour...

Seul bémol pour les anglophobes, la plupart sont en anglais. Donc, si vous trouvez d'autres petits calendriers à proposer, n'hésitez pas!

Et encore bonne année...

lundi, 13 octobre 2008

Publicité: quels sont vos droits? Comment s'en débarrasser?

Stop pub.png

Si les publicités font partie intégrante de notre paysage visuel, nous tolérons de moins en moins son intrusion chez nous: boîte aux lettres, mails, fax... Rien que pour les boîtes aux lettres, elles représentent environ 35 kg de papier par an et par foyer (prospectus,  journaux gratuits non sollicités...), dont 64% proviennent des grandes surfaces (18% de journaux gratuits d'annonces et 14% du commerce local). Ces kilos de papier sont bien inutiles pour la plupart et, même recyclés, ils restent une nuisance pour l'environnement: gâchis d'énergie pour la production et l'impression de papier, transport, colorants toxiques... sachant que souvent, ces papiers sont glacés, avec de larges aplats de couleur rendant le recyclage plus polluant que du papier "ordinaire".

S'il est difficile d'empêcher à titre individuel une publicité sur un gros panneau publicitaire ou dans une station de métro, il existe néanmoins une panoplie d'actions possibles pour lutter contre cette pollution chez vous.

Pour vous aider à mieux connaître vos droits et vos moyens d'action, la CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés) vient de publier un guide "La pub si je veux!" librement téléchargeable: accès direct au document (pdf de 1,97 Mo). Vous y trouverez des informations sur:

  • Vos droits
  • Comment éviter de recevoir des publicités
  • La prospection commerciale (par mail, fax et automate d'appel)
  • Quand saisir la CNIL
  • ... et, très utile, des modèles de lettres pour faire valoir vos droits

Je ne vous cacherai pas que c'est parfois un peu fastidieux, mais j'ai pu moi-même constater par exemple qu'en me désabonnant régulièrement de newsletters (=lettre d'information) arrivées intempestivement, j'ai considérablement réduit ces mails non sollicités. Attention cependant, évitez de répondre aux spams "bizarres" souvent en anglais, mal rédigés et sans queue ni tête (ex. pub sur le viagra, jeux d'argent, médicaments, pubs à caractère sexuel... pour les plus fréquents). Ce ne sont pas des "vrais" mails commerciaux mais des arnaques qui peuvent cacher des virus ou chercher à vérifier que votre mail fonctionne (donc, en y répondant, vous confirmez!). Dans le doute, contentez vous d'effacer le mail plutôt que cliquer sur "désabonnez vous" (normalement écrit en fin de mail à but commercial).

Concernant les boîtes aux lettres, vous pouvez imprimer le logo ci-dessus:

  • faites un clic droit sur l'image puis sélectionnez "enregistrer l'image sous"
  • Vous pouvez alors l'ouvrir dans un logiciel (visionneuse de photo, graphisme, insertion de l'image dans un document word...) et l'imprimer (optez pour une petite page A5 amplement suffisante... ne prenez pas une grande page ou imprimez plusieurs logo dessus et donnez les à vos voisins).
  • Un petit bout de scotch transparent dessus permettra de le coller aisément.

J'ai pu vérifier que la présence de l'autocollant limitait souvent le nombre de prospectus reçus, même si ce n'est pas valable partout: cela vaut le coup d'essayer!

Sources:
- Présentation de stop pub sur le site de l'Ademe

mercredi, 06 août 2008

Un logiciel pour supprimer les pages d'impression inutiles!

arbres imprimante.jpgGrâce à Xerox Corporation et GreenPrint Technologies, vous allez pouvoir éliminer toutes ces pages d'impression inutiles (page avec une seule ligne, URL, pub lors d'impression de pages web, encarts avec des images...) qui vous gâchent du papier et de l'encre. En effet, ces deux sociétés se sont alliés pour lancer fin avril 2008 les logiciels Greenprint World (version gratuite pour les particuliers) et Greenprint Enterprise (gratuit avec certaines imprimantes ou payant, environ 50 euros HT) qui analysent chacune des pages envoyées à l'impression pour détecter toute impression inutile en proposant à  l’utilisateur de les supprimer.

Rappelons que les entreprises françaises dépensent plus de 400 millions d’euros par an en impressions inutiles (voir l'article "Gaspillage de papier en entreprise"). Selon Xerox, un salarié imprime en moyenne 10.000 pages par an, dont 1.400 sont inutiles. Ce logiciel devrait permettre d’économiser des milliers de pages par an dans chaque entreprise: autant d'économies d'arbres, d'énergie, d'encres et, bien sûr, un budget impression moindre... et éviter aux particuliers l'achat de quelques cartouches d'encre en moins.

Après la location de matériel plutôt que l'achat proposée par Xerox et le lancement de bâtonnets d'encre solide produisant 90% de déchets en moins que les cartouches, Xerox revient à nouveau sur le devant de la scène, soit une entreprise soucieuse d'agir en faveur de l'environnement comme on aimerait en voir plus souvent.

Pour les particuliers, la version Greenprint World est téléchargeable sur le site:
www.printgreener.com
La version gratuite permet de supprimer les "blancs" et autre photo indésirable, mais vous aurez droit à des pubs sur l'interface du logiciel (pas à l'impression, bien sûr, sinon cela ne servirait à rien). Une version premium payante vous évitera cela. Notez que si vous n'êtes pas sous Vista, il vous faudra installer au préalable Microsoft .NET Framework - ce qui sera fait automatiquement en installant ce logiciel (*).

Pour les entreprises, il faut vous rendre sur cette page:
https://printgreener.com/buy.php

Au passage, Greenprint Technologies est membre du club très ouvert "1% for the planet", consacrant, à ce titre, 1% de son chiffre d'affaire à la planète. Je vous invite à lire l'article du blog consacré pour en savoir plus.

(*) C'est un outil de Microsoft pour les développeurs dont leurs logiciels ont besoin pour fonctionner. Je l'ai depuis des années pour faire fonctionner mon logiciel de graphisme open source préféré. Vous pouvez en savoir plus sur le site de Microsoft.

A lire également, l'article sur le simulateur Papercalculator.

Sources:
- Site officiel de Greenprint: www.printgreener.com
- "Free Greenprint Software", présentation de Xerox
- Présentation des encres solides de Xerox

lundi, 16 juin 2008

Testez votre impact sur les forêts!

impact foret papier.png

Savez-vous que pas moins de 180 kg de papier par habitant et par an sont consommés en France, nécessitant plus de 9 millions de tonnes de bois pour sa production (source : Ademe)? Un employé de bureau jette environ 80 kg de papier par an (source : Ademe) et plus de 400 millions d’euros/an sont dépensés en impressions inutiles dans les entreprises françaises (enquête Ipsos/Lexmark). Diminuer notre consommation de papier participe donc largement au respect de l'environnement. Mais le papier n'est pas le seul à impacter sur les forêts. Les emballages, nos meubles, l'huile de palme (qu'on retrouve dans nombre de produits alimentaires) et bientôt, les agrocarburants sont autant de facteurs additionnels.

Pour vous aider à y voir clair, le WWF-France vient de lancer un site permettant aux consommateurs de mesurer l’impact de leurs achats quotidiens sur la forêt: www.protegelaforet.com

La pression exercée sur les forêts incite à la déforestation de ces dernières: plantations plus rentables, création de routes pour accéder aux bois rares, récoltes illégales... Cette déforestation génère 20% des gaz à effet de serre dans le monde, soit autant que les émissions produites par les transports, entraînant de surcroît la disparition de milliers d'espèces animales et végétales.

Grâce au site du WWF, vous pourrez sélectionner des produits (papier hygiénique, meubles, parquets, biscuits, bijoux...) et consulter leur empreinte écologique avec de nombreuses recommandations pour les limiter.

Et oui, le PQ n'est pas très glamour, mais vous apprendrez que chaque européen en consomme en moyenne 13 kg par an, soit le quart de la production mondiale... Cette consommation augmente de 4% tous les ans alors que 90% des fibres utilisées dans le papier hygiénique proviennent du marché mondial. En clair, une bonne partie du PQ de vos WC provient sans doute de forêts mal gérées ou exploitées illégalement... Pour ceux qui l'ignore, vous pouvez trouver du papier toilette recyclé qui remplit tout aussi bien sa tâche!

Pour les anglophones parmi vous, il existe également une initiative pour la réduction de la consommation de papier, SHRINKPAPER (=réduisez le papier), lancée par la fondation néerlandaise Forest Peoples Programme qui défend le droit des peuples forestiers. Il s'agit de s'engager (=pledge) à accomplir certains gestes (accès direct aux engagements). Le site plaide pour la mise en oeuvre d'un réseau européen - espérons qu'il sera bientôt traduit dans d'autres langues!

mardi, 15 avril 2008

400 magazines online, adieu le papier!

1854616669.png

Dimanche, j'étais dans un eurostar - l'occasion d'observer un groupe qui déballaient une douzaine de magazines. La pile de pubs, prospectus et autres plastiques inutiles (joints aux magazines et dont les médias anglais sont friants) qu'ils ont du jeter équivalaient probablement à la pile de magazines en eux-mêmes. Devant tant de gâchis, j'ai donc été réjouie de découvrir la nouvelle offre de Relay. Bien que d'habitude critique vis-à-vis des Relay-Hachette monopolisant la vente de journaux dans le métro (au détriment des petits commerçants), je salue l'arrivée de la vente de magazines en version électronique.

Mais ils vont plus loin en proposant un abonnement illimité à 400 magazines pour à peine moins de 18 euros/mois... dont 1 euro est reversé au WWF. Appelé "éco-forfait" illimité, c'est une nouvelle ère qui s'annonce, profitant du numérique et de la désertion des lecteurs tout en permettant une formidable économie de papier et d'énergie pour la distribution. Pour découvrir les titres proposés, cliquez ici.

Bien sûr, il vous est possible de sauvegarder les numéros (avec certaines protections j'imagine pour éviter les partages illégaux de fichiers) et d'imprimer. Sauf qu'au final, vous n'imprimerez que ce qui vous intéresse.

S'il ne faut pas oublier que surfer sur internet consomme beaucoup d'énergie (voir l'article du blog "Passons au greenhosting"), il n'en demeure pas moins que l'usage de sources non renouvelables est sans doute moindre que celles consommées pour imprimer des tonnes de magazines qu'il faut ensuite disséminer par camions entiers - sans compter les surplus à récupérer qui sont ensuite jetés.

Au fond, le point noir réside surtout dans le fait que socialement, le groupe Relay est en passe de rogner encore un peu plus sur le marché des petits commerces qui risquent plus que jamais de couler. Des lecteurs épisodiques comme je suis vont-ils réellement continuer à fréquenter les marchands de journaux du coin dès lors que je pourrai potasser des centaines de magazines sans coût additionnel si j'ai déjà un abonnement?

En ce qui me concerne, la réponse est oui, car j'aime trop farfouiner dans la caverne d'Ali Baba chez mon "petit marchand" dans ma rue qui laisse ses clients lire (car il sait très bien qu'on se fait toujours "avoir" en repartant avec un magazine... avis aux marchands râleurs qui ne supportent pas qu'on lise ne serait-ce que le sommaire...)! Mais j'avoue que je risque de moins me laisser tenter. En même temps, cela m'a toujours chiffonnée d'acheter un magazine pour avoir le dossier spécial de 20 pages sur les 100 qu'il totalise. Reste que de nombreux journaux que j'apprécie ne sont pas compris dans l'offre... pour l'instant. Mon petit marchand continuera donc à me voir régulièrement!

Et vous? Qu'en pensez vous?


Accéder au site de Relay:

http://relay.presse-wl.com/Publications/Zoom/ALaUne.aspx